Les Candidats

C'est ici que seront affichés les candidats inscrits au jeu. Vous pourrez voir leur programme en-dessous de leur photo. Cette section sera complétée au fur et à mesure.

Les inscrits :

Img 0020

Jérémy Ortega

Son Programme : Accessibilité universelle/commerces

Si j'étais Président, mes trois points seraient les suivants :

- améliorer le nombre de places de parking adaptées, faciliter leur accès en toute circonstance et contrôler davantage ces places pour qu'elles soient utilisées de la meilleure façon possible.

- aider les commerces de France à rendre leur magasins accessibles, dispenser des formations pour qu'ils puissent recevoir les personnes en fauteuil sans rencontrer le moindre obstacle, sans avoir d'appréhension vis-à-vis de ces personnes.

- ajouter le plus d'ascenseurs possibles ! Les personnes en fauteuil ne pouvant pas monter les escaliers, il faut néanmoins qu'elles puissent avoir accès aux mêmes étages que les personnes valides. Pour des questions de pratique, pour avoir accès aux soins, pour pouvoir assister à des concerts, pour partir en voyage, pour toutes ces raisons, je ferai en sorte que plus une seule marche ne soit un frein à l'accessibilité et je demanderai que chaque bâtiment qui possède au moins un étage soit équipé d'un ascenseur aux normes pour les personnes en fauteuil / les mamans avec les poussettes / les personnes avec des cannes, des déambulateurs... 

 

Ciani

Alain Ciani

Son programme Santé/éducation/logement :

Je me présente à vous à l’occasion de l’élection du président de la république, en tant que candidat.     
Si j’étais élu président, cette  élection serait le début d’un renouveau politique, et tout d’abord au niveau des institutions
le programme dont je vais vous présenter nécessitera un budget conséquent, ce qui va impliquer de faire des économies dans les institutions.

            - Je modifierai le mandat du président de la république que je porterai à 7 ans non renouvelable , et je m’engage à diminuer mon salaire. J’appliquerai cette modification à mon mandat.

            - Je réduirai le gouvernement à 15 ministres au maximum, avec baisse de salaire.

            - Je proposerai que les mandats de député et tous les élus soit de 2 maximum, avec interdiction de cumul des mandats.

            - Je proposerai un référendum pour la suppression du sénat avec un renforcement du Conseil Constitutionnel.

            - Je demanderai une étude qui envisage une diminution des rémunérations du personnel ministériel, ministres, députés, ce qui les rapprocherait de la réalité des salaires moyens de la fonction publique. Ceci se ferait dans les premiers mois du septennat.

 

Parlons maintenant de mon programme, des points clés que je mettrai en place rapidement.

Je vous parle d’abord de la santé, parce que tout commence par là.

L’ensemble des établissements hospitaliers français, autant que les malades et les personnels soignants, doivent retrouver la place qu’ils occupaient il y a quelques années quand l’hôpital n’était pas devenu une entreprise rentable. Pour cela, il faudra augmenter le nombre de personnel soignant (médical et paramédical).

Dans les endroits trop éloignés des hôpitaux, il faudra créer des maisons médicales regroupant diverses spécialités qui assureront les soins de premier ordre ne nécessitant pas d’hospitalisation.

Je demanderai aussi d’augmenter dans les facultés de médecine le nombre de diplômés afin de supprimer les déserts médicaux. De plus, tout diplômé ayant suivi sa scolarité supérieure au frais de l’état devra accepter d’exercer son métier dans un endroit défini par le ministre de la santé pendant 5 ans.

Formation plus importante des professionnels de la santé en ce qui concerne les enfants en difficultés (orthophoniste, ergothérapeute, pédopsychiatre, ostéopathe, …etc.

Pour ce qui concerne le handicap, quel qu’il soit et nécessitant des actes de soins, il faudra réformer le système actuel de facturation, et exercer des contrôles plus stricts dans le domaine de la médecine libérale.

 

Parlons maintenant de l’éducation

Si tout commence par la santé, devenir citoyen, un homme en somme, de venir un travailleur responsable, passe par l’éducation, et en premier lieu, l’éducation dans le primaire puis le secondaire.

Concernant les effectifs, trop d’élève par classe. Je demanderai donc d’alléger les effectifs à 25 élèves par classe, ce qui permettra aux enseignant une meilleure prise en charge individuelle. Cela nécessite une augmentation du nombre d’enseignants.

Je demanderai de rétablir la morale et l’instruction civique dans les programmes scolaires.

Mettre en place un système de pôle de remplaçants en cas d’absence d’enseignant afin de ne plus pénaliser les élèves

Pour l’enseignement secondaire, il faut préparer les élèves à entrer dans la vie active, leur proposer divers stages en entreprise afin de choisir plus sereinement un futur métier.

 

Adapter les formations aux besoins de la nation en relation avec les entreprises.

Pour l’enseignement supérieur, il faut donner un soutien particulier autant que financier que programmatique pour concurrencer les grandes écoles. Il faut aussi pour l’ensemble des étudiants, créer davantage de logements accessibles des logements décents où l’étudiant pourra trouver le calme idéal pour ses études. Dans ce cadre-là, le système d’attribution des bourses et la politique des loyers des appartements est à revoir. De plus, ces logements pourraient aussi servir aux jeunes travailleurs célibataires.

Quand je parle éducation, je parle d’éducation nationale qui doit être une école pour tous.

Pour cela, il faut une politique d’intégration dans notre système éducatif de tous les élèves présentant des difficultés mentales ou moteur.

Je ferai voter un budget conséquent et nécessaire pour mettre ceci en place.

 

Parlons du logement.

En premier lieu, logement pour tous.

Le manque de logements sociaux, de logements accessibles aux PMR est criant, je veux y mettre fin.

Je lancerai une grande réforme de construction de logements en utilisant l’importante somme d’argent détenu sur les livrets A. Cela créera par la même des emplois.

Chaque commune se devra d’avoir au minimum 25% de logements sociaux.

Je veillerai à ce que cela soit fait, et si ce n’est pas le cas, la pénalité encourue sera conséquente, soit 10% du budget communal alloué par l’état.

Cette amende sera consacrée à l’amélioration de la voirie pour une meilleure accessibilité à tous.

Dans ces logements sociaux, tous les rez-de-chaussée seront accessibles aux PMR.

 

 

Je viens de vous présenter quelques points de mon programme de candidat à la présidence de la république, les institutions, la santé, l’éducation, le logement.

Je sais qu’il y a encore quelques points importants tels que l’Europe, l’Emploi, l’Immigration, le Budget et bien d’autres. Lors de notre prochain rendez-vous, je vous ferai part de mes autres propositions.

Mais déjà, sachez bien qu’en tant que Personne à Mobilité Réduite, je supprimerai le secrétariat d’état aux handicapés.  Le handicap est présent dans tous les éléments de la vie sociétale et ne peut pas être représenté que par un seul ministère.

Il y aura dans chaque ministère 2 personnes au moins connaissant parfaitement les différents handicaps et les problèmes s’y référant. Ces personnes s’assureront que les nouvelles lois soient en accord avec les textes de lois en vigueur sur le handicap, et œuvreront pour les améliorer.

Personnellement, le gouvernement que je nommerai sera au plus près de vos préoccupations.

                                             

Que vive la France, Que vive la République.

 

×